Les Bandhas

Dernière mise à jour : 31 mai 2021

Les bandhas en sanskrit signifie "sceller ou garder à l'intérieur". Lorsque nous parlons de bandhas dans la pratique de yoga, il est question de contraction de muscles semi-volontaires qui permettent de garder ou de sceller l'énergie (le prana) à l'intérieur de soi et dans une région particulière du corps. Les muscles et sphincters utilisés font partie du système nerveux central et autonome. Par conséquent, la contraction de ces régions vont stimuler et créer des bénéfices dans la pratique tant de manière subtile que sur le plan physiologique. Les bandhas sont un sous-groupe des mudras qui scellent l'énergie pranique et s'utilisent avec d'autres techniques de yoga comme les pranayamas.


Chaque bandha va retenir des courant praniques: soit en retenant sa sortie du haut du corps par Jalandhara bandha par contraction de la gorge. Soit sa sortie du bas du corps par la contraction de l'anus en pratiquant mula bandha. Ou encore par Uddiyana bandha qui va attirer la prana dans sushumna par aspiration du nombril vers la colonne vertébrale.



Mula bandha - Contraction du périnée


Mula bandha est une contraction du sphincter anal qui provoque une contraction de la région pelvienne. La région anale est remplie de terminaison nerveuses qui sont liées au système nerveux central. En position assise en Sukhasana, le talon appuyé sur la région périnéale et la contraction de mula bandha donne plus d'intensité à la pratique.


Du côté plus subtil, la région anale est à côté du siège de la kundalini près de Muladhara chakra. La contraction de mula bandha va avoir une action directe sur les courants praniques et va permettre de garder l'énergie descendante et augmenter le niveau d'énergie du yogi.


Schéma du périnée chez l'homme et la femme

.


Jalandhara bandha - Compression de la gorge


Ce bandha a pour but de contracter la gorge en appuyant le menton au sternum. A travers cette contraction, il y aura une pression au niveau de la colonne vertébrale et cela va stimuler le cerveau. Elle va également exercer une action sur les nerfs de la carotide qui va permettre de diminuer le rythme cardiaque.


Les bénéfices sont multiples comme par exemple calmer le mental ou encore agir sur le chakra de la gorge. Dans le texte du Hatha-Yoga Pradipika il est décrit que la pratique de Jalandhara bandha détruirait la vieillesse et la mort. "Le yogin qui fait s'élever l'apana vayu et pousse le prana vayu sous la gorge, est délivré de la vieillesse, et sa vigueur est celle d'un garçon de seize ans." (p.147).



Uddiyana bandha - Elévation du diaphragme


Ce bandha est complexe à expliquer par écrit et doit être enseigné par un professeur expérimenté. Uddiyana bandha se pratique assis, debout, à quatre pattes ou encore allongé sur un tapis. Lors du bandha nous mobilisons le diaphragme et les côtes. Après l'expiration, lors de la rétention de l'air, nous rapprochons le nombril à la colonne vertébrale par la montée du diaphragme. Cette action va induire une pression négative sur les viscères par la montré du diaphragme et va engendré un afflux de sang dans la région pelvienne.

Le nerf parasympathique va être stimulé et va tonifier la région du plexus et le sacrum.


Les bénéfices de cette pratique sont multiples comme la prévention de la constipation, stimulation des fonctions hépatiques et digestives. Diminution des douleurs lombaires et tonification de la musculature abdominale.


Pratique:

Après l'expiration, faite une fausse inspiration et élevé le thorax. Le bas de l'abdomen sera aspiré vers la colonne vertébrale puis maintenez la posture.

Selon le Hatha Yoga Pradipika : "Uddiyana-bandha, exécuté quand on est sur le point de finir la rétention (kumbhaka), consiste à contracter le ventre en le faisant remonter jusqu'à ce qu'un grand creux apparaisse sous le diaphragme. le ventre doit être creusé au point que le nombril semble être collé à la colonne vertébrale." p. 148




Références images


https://www.arhantayoga.org/blog/the-four-bandhas/

https://www.ecole-hatha-yoga.com/blog/bandha/uddiyana-bandha/


Références et bibliographie


Svatmarama, Brahmananda, & Michaël, T. (1974). Hatha-yoga pradipika: un traité sanskrit de Hatha-yoga: traduction, introduction et notes, avec extraits du commentaire de Brahmananda. Fayard.


Lagier V. (mai 2021). Introduction aux Bandhas. Support de cours Centre de formation et de recherche en yoga. Lausanne



40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout