Ardha Matsyendrâsana




Ardha Matsyendrâsana est une posture classifiée comme torsion. Cette posture est connue pour « stimuler le feu digestif ». Elle agit sur le système gastrique et a, par conséquent, plusieurs vertus intéressantes en terme de bénéfice sur la santé.


Comment démarrer cette posture ?


Il est possible pour les débutants de faire une posture de préparation à Ardha Matsyendrâsana. Mettez-vous sur votre tapis, en position assise et le dos droit. Il est important d'être bien assis sur les deux ischions de manière à rester bien en équilibre. Les jambes étendues devant soi, les pieds joints. Pliez la jambe droite et placez le pied droite contre la face externe du genou gauche. Le pied est donc à plat et parallèle à la jambe gauche. Placez le bras gauche contre le genou de la jambe droite repliée. L’aisselle doit se poser sur l'extérieur du genou mais ce n’est pas toujours possible. Respectez vos limites. La main gauche se dirige vers la jambe gauche qui est étendue et essayer de toucher le tibia ou encore le pied droit. La torsion de la colonne vertébrale s’accentue par une poussée de l'épaule droite (ce qui engage toute la ceinture scapulaire). Placée derrière le dos, la main prenant appui au sol. La torsion part du sacrum et monte jusqu’à la nuque par une rotation de la tête. Elle doit se faire sur l’expiration dans un mouvement lent et progressif.


  1. Après avoir pratiqué cette posture, il est possible d’aller plus loin et faire la posture classique. C’est-à-dire, la jambe qui restait au sol étendue, se replie afin de placer le talon gauche contre la fesse droite.

  2. Le bras qui s’appuyait au sol derrière le dos enlace la taille et la main cherche à se crocher sur la cuisse. Le dos reste redressé ce qui accentue la torsion.

A quoi devez-vous prendre conscience dans la phase statique?


Les épaules doivent rester parallèle au sol pendant la torsion. Concentrez-vous sur la relaxation de des muscles de la colonne vertébrale et de centrer votre attention sur la progression de la torsion qui démarre au sacrum et termine à la tête. Le dos doit rester passif et votre assise doit bien être positionné sur les deux fesses.


Quels sont les bénéfices de cette asana?


Colonne vertébrale : Les muscles et ligaments du dos sont étirés. Le sang qui afflux diminue les courbatures, améliore l’état musculaire du dos et créer une sensation de bien-être. cette posture prévient la sacralisation de la 5 ème lombaire qui a des conséquences sur la marche à un certain âge.

Glande surrénale : influence bénéfique sur les glandes surrénales grâce à la torsion.

Abdomen : elle prévient la constipation en commençant par le côté droite et finissez du côté gauche.


Diverses: Cette asana tonifie le système nerveux sympathique et corrige les déviations de la colonne vertébrale. Elle prévient les lombalgies dû à des lumbagos et aux sciatiques. Elle favorise la diurèse par stimulation rénale, lutte contre l’obésité et la cellulite au ventre.


Quelles sont les contre-indications?


Les contre-indications ne sont pas exhaustives mais évitez cette posture si vous êtes enceintes ou si vous souffrez de trouble au niveau de la colonne vertébrale comme par exemple les hernies discales.


Quel est le symbolisme de cette asana selon le "Hatha Yoga Pradipika"?


« 27. Cette posture Ardha Matsyendrasana stimule le feu digestif, elle est l’arme puissante qui brise le cercle des maladies terribles. Sa pratique répétée confère aux hommes l’éveil de la kundalini et la stabilisation du nectar lunaire. »




10- REFERENCE ET BIBLIOGRAPHIE :

Van Lysebeth, A. (2016). Encyclopédie yoga: hatha yoga : toutes les asânas pas à pas. Flammarion.


Svātmārāma, Brahmānanda, & Michaël, T. (1974). Haṭha-yoga pradīpikā: un traité sanskrit de Haṭha-yoga: traduction, introduction et notes, avec extraits du commentaire de Brahmānanda. Fayard.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout